x

Paris -Confinement 17 mars 2020

A mon retour de Marrakech avec plein d’énergie de projets à réaliser pour 2020/ 2021 après plein de nouvelles rencontres sympathiques et intéressantes

Je me suis retrouvé face au confinement.

L’inquiétude l’angoisse le mystère de cette chose étrange qui envahie le monde et provoque des drames et des séparations je me suis sentie seule et fragile.

 

Que peut un artiste un peintre ou photographe face à cette étrange situation???

 

D’habitude je suis seule dans mon atelier bien confinée pour créer mais bizarrement ce confinement basé sur une angoisse m’empêche de créer, empêche la projection, empêche l’harmonie.

Comme je travaille seule je suis allée les premiers jours du confinement à l’atelier mais malheureusement sans résultat impossible de créer, de penser, de composer même impossible de lire.

Alors j’ai décidé de me confinée comme tout le monde à la maison.

Après quelques jours de confinement j’ai trouvé refuge dans la peinture.

Je n’avais qu’une envie, sortir de cette angoisse et inquiétude je suis allée chercher du côté des peintres français du 18eme et plus particulièrement F.Boucher et Fragonard pour leurs sujets légers et scènes galantes pour échapper à la dure réalité

 

J’ai décidé donc de faire une copie par jour d’un tableau de ces deux maitres de l’art Roccoco  et de certains des artistes de leur époque avec les moyens que j’ai les outils que je peux utiliser dans mon petit salon , fusain et  crayon noir.

Je choisis une œuvre qui me plait et qui m’inspire et je commence mon dessin.

La règle est une copie par jour sur mon carnet à dessin d’un format 29 cm x 42cm

 

Plus particulièrement des tableaux représentant la naissance de venus ou des mises en scènes de Venus je voulais être dans la représentation de l’amour.

 

Après F Boucher et Fragonart je suis revenue à aux peintres qui me servent de références  pour mes compositions photographiques .Delacroix,Courbet , toujours avec des scènes représentant Venus …